Transition écologique

Notre commune s’est inscrite depuis le début de l’année 2010 dans une démarche d’élaboration d’un projet communal, autour du concept de développement durable : l’Agenda 21.

Dans ce cadre, la municipalité, s’engage dans la transition écologique et met en œuvre 4 principaux projets :

Label village étoilé

Ce label national, organisé par l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN) récompense les communes engagées dans une démarche d’amélioration continue de la qualité de l’environnement nocturne, tant pour les humains que pour la biodiversité. Il incite à la réduction de la pollution lumineuse, aux économies d’énergie et à la diminution de coûts publics d’éclairage.

=>A ce titre la commune travaille autour de plusieurs axes : le réseau d’éclairage public, le remplacement des ampoules par des leds, la mise en conformité des armoires (programmation/extinction).

L’isolation des bâtiments communaux

La commune entreprend une rénovation énergétique des bâtiments publics, notamment sur les lieux patrimoniaux réinvestis. Un projet à long terme qui offre différentes opportunités.

  • l’amélioration du confort thermique des agents et des usagers de ces lieux
  • la régulation et une meilleure gestion de la consommation d’énergie
  • la réduction des coûts de fonctionnement

La mobilité

Les transports sont la première source d’émissions de gaz à effet de serre et la voiture représente plus de la moitié de ces émissions. Travailler autour de la mobilité sur notre territoire est essentiel et représente à la fois, un engagement environnemental et de nouveaux services apportés à tous.

  • Installation de bornes de recharge pour véhicules électriques
  • Aménagement d’une aire de covoiturage

L’éco-pâturage

Confier certains des espaces verts communaux aux bons soins et à l’appétit d’herbivores (ovins, caprins, bovins, ânes, voire lamas…) en partenariat avec des professionnels agricoles est une solution privilégiée par de plus en plus de communes pour limiter l’apparition et la pousse de mauvaises herbes. Nous y réfléchissons également.

Alternative à l’utilisation de machines thermiques et aux traitements herbicides dans les lieux publics (interdits depuis le 1er janvier 2017) l’éco-pâturage permet de baisser les charges financières liées à la gestion des espaces verts.

Mais l’éco-pâturage répond aussi à d’autres enjeux de société, tels :

  • la protection de l’environnement
  • la sensibilisation du grand public à la biodiversité (faune et flore)
  • l’initiation à la nature et aux actions de sa préservation

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un Agenda 21 ?

Un Agenda 21 est un plan d’action pour le 21ème siècle, déclinant des actions communales pour mettre en place, à l’échelle d’une collectivité (ici la commune), le concept de développement durable. Il fait l’objet d’une reconnaissance par le Comité National Agenda 21, animé par le Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer.

Quelles sont les finalités ?

Le but est de construire un ensemble d’actions pour :

  • se projeter dans le court, moyen et long terme
  • donner une cohérence aux actions communale
  • créer des convergences entre acteurs autour d’une vision commune sinon partagée de l’avenir du territoire

C’est aussi le moment pour réfléchir ensemble à favoriser les 5 finalités d’un Agenda 21 :

  • la lutte contre le changement climatique
  • l’épanouissement des êtres humains
  • la cohésion sociale et la solidarité entre générations
  • la préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources
  • un mode de consommation responsable pour la cité 


Quelles ont été les différentes étapes ?

Le travail d’élaboration de l’Agenda 21 s’est fait avec la participation d’acteurs locaux au sein de groupes de travail (représentants d’associations, acteurs économiques et sociaux, gestionnaires de l’environnement…).
Début décembre 2010, vous avez eu l’opportunité de participer et d’apporter votre pierre à l’édifice avec la Semaine de l’Agenda 21. Cette étape de communication/concertation est indissociable d’un Agenda 21 et permet de prendre l’avis des acteurs locaux et de la population.

L’Agenda 21 a été adopté le 26 avril 2011 par le Conseil Municipal.

L’Atlas de la biodiversité

Au titre de son Agenda 21, la commune du Dorat avait retenu dans son plan d’action la réalisation d’un atlas de la Biodiversité. En partenariat avec l’association « Limousin Nature Environnement », un travail de recherche et de terrain a été mené pendant plusieurs mois sur la biodiversité à l’échelle de la commune.  

Le résultat est repris au sein d’un atlas qui dresse un portrait des connaissances faunistique et floristique des milieux présents sur la commune. Il met en exergue les espèces et les sites remarquables et insiste sur les enjeux de préservation de ces derniers.

L’Atlas de la biodiversité et consultable en mairie.

.

X